Association Internationale d’Études Occitanes (AIEO)

L’Association Internationale d’Études Occitanes (A.I.E.O.) a pour objectif de favoriser et coordonner les recherches scientifiques dans le domaine des études occitanes. Elle a ainsi pour vocation de rassembler, en dehors de toute doctrine ou tendance, tous ceux qui se consacrent à ces recherches dans le monde entier, qu’ils soient médiévistes ou modernistes, linguistes ou littéraires, historiens, anthropologues, musicologues…, qu’ils envisagent les problèmes de la langue et de la littérature d’oc en eux-mêmes ou dans leurs rapports avec leur environnement culturel et social. L’Association est un lieu de rencontre et de dialogue entre des disciplines relevant de l’ensemble des sciences humaines et sociales.

L’histoire de L’AIEO commence en 1981. Mais comme de juste, elle est précédée d’une préhistoire. Depuis 1955, les chercheurs qui partout dans le monde travaillaient sur la matière occitane avaient pris l’habitude informelle de se réunir tous les trois ans dans une ville du Midi de la France (Avignon, Aix, Bordeaux, Nice, Montpellier, Montélimar…) dans le cadre de Congrès de Langue et littérature d’oc et d’études francoprovençales. En 1981, ce Congrès se tient en Belgique, à Liège, et c’est cette année-là qu’est décidée la création d’une association ayant pour objectif la promotion des études occitanes dans l’ensemble des disciplines des sciences sociales et humaines, et réunissant d’une part les universitaires travaillant dans ces disciplines, d’autre part des non-universitaires ayant fait preuve de leur compétence. Est alors adopté le principe de rencontres régulières, qu’il s’agisse de congrès tri-annuels, (neuf entre 1984 et 2008) ou de colloques intermédiaires ou journées d’étude sur des problématiques ciblées (neuf depuis 1983). Est également adopté le principe d’une collection de publications scientifiques, thèses ou éditions de textes occitans.

L’Association a par ailleurs publié plusieurs bulletins, 14 à ce jour, consacrés soit à faire le point sur tel champ de recherches (sociolinguistique, littérature médiévale, littérature occitane en général…), soit à présenter la bibliographie scientifique des adhérents de l’association. Les congrès tri-annuels se déroulent l’été soit dans une ville du Midi de la France soit dans une ville universitaire étrangère.